La formation en Palestine

Yanoun est un petit village au sud de Naplouse et compte environ 80 habitants. Hala, une habitante du village, est la fille de Yassir et Wasfia. Elle est diplômée de l’Université de Naplouse en chimie appliquée. Son grand frère est ingénieur et travaille à Riad. Son petit frère étudie l’informatique dans la même université, et le plus jeune de la famille commencera ses études cet automne. La famille vit de l’agriculture, elle possède un petit troupeau de moutons, quelques poules et un petit terrain avec des oliviers. La formation est importante. Les chances de trouver un travail après les études est faible. Hala cherche une place de travail depuis dix mois. En attendant, elle produit des savons et des crèmes dans la maison de sa famille.

Neuf enfants de la région se rendent à l’école primaire de Yanoun. Puisqu’il n’y a pas assez d’enfants en âge d’être scolarisés à Yanoun même, les enfants des environs fréquentent également cette école. Les cours étaient initialement donnés dans la partie basse de Yanoun, partie du village qui a particulièrement souffert d’attaques et d’intimidations de la part de colons israéliens ainsi que d’une présence militaire renforcée durant la deuxième intifada. Pour cette raison, l’école dans la partie basse du village a été fermée pour ouvrir dans la partie haute. Pour les habitants de Yanoun, les Yanounis, c’est une question de principe de garder cette école, même pour neuf élèves. La formation est importante.

Dans le village voisin, As Sawiya, environ 600 jeunes se rendent à l’école « As Sawiya Mixed School ». Sur ces jeunes, 22 sont des femmes qui ont décidé d’entreprendre des études en sciences naturelles et par conséquent de fréquenter l’école mixte plutôt que l’école réservées aux femmes, qui est spécialisée en sciences humaines.

Photo PAL 2 - 29.04.2016 Malin Andren Ecole As-Sawiya
Une volontaire d’EAPPI accompagne des enfants d’As-Sawiya sur le chemin de l’école. ©EAPPI 2016

La « As Sawiya Mixed School » se situe sur la route 60, route qui est aussi bien utilisée par les colons israélien-ne-s que par les Palestiniens et Palestiniennes. Mis à part le joli terrain, la cour intérieure ainsi que les bâtiments qui datent de 1944 sont quelque peu délabrés. L’école étant située dans la zone C, donc entièrement sous contrôle israélien – tant au plan civil que militaire, les constructions et rénovations nécessaires sont soumises au consentement des autorités israéliennes. Une autorisation qui n’a jusqu’à présent pas encore été accordée. En raison de son emplacement, l’école est une zone sensible. Pour les soldats israéliens, leur présence est nécessaire pour des raisons de sécurité et pour la protection des colons israélien-ne-s. Il se pourrait aussi que les jeunes empruntant cette route pour se rendre à l’école lancent des pierres. Les élèves passent donc chaque matin et chaque après-midi à côté de soldats dont le M16 est mis en joue.

Mohammed, l’instituteur, parle de la présence quotidienne des soldats israéliens et du fait que parfois, ils pénètrent également dans l’école et lancent des gaz lacrymogènes. Ainsi, l’année passée, l’école a dû être évacuée six fois parce que les soldats étaient entrés dans l’enceinte. Pour les élèves, ceci représente un stress constant. Mohammed constate que ces tensions provoquent de la violence parmi les jeunes et ont un effet négatif sur leur concentration. A la question « où est-ce que les jeunes trouvent la motivation de faire de bonnes notes malgré le fait que les perspectives de trouver un emploi sont très faibles et qu’un futur sans violence est dur à imaginer », il répond : « La formation est le chemin pour sortir de l’occupation » ! Et les écoliers et écolières le savent déjà depuis tout petits.

EAPPI / Yanoun / septembre 2017


Légende Image à la Une:  As Sawiya Mixed School ©EAPPI 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s