Tous les articles par enrouteaveceappi

Aller-retour en Suisse

Après près de trois mois en terres palestiniennes, j’ai repris l’avion pour un court séjour en Suisse. Plusieurs sentiments s’entrechoquaient en moi, mais c’est certainement la joie de retrouver mes proches qui prédominait. La tristesse de quitter le Proche-Orient n’était guère de la partie dans la mesure où mon retour en Suisse n’était que temporaire.

J’avais entendu durant mon séjour de nombreux récits de fouilles et de longs questionnements lors de la sortie du pays. Cette perspective ne me réjouissait pas et j’ai passé le trajet dans le minibus qui m’amenait à l’aéroport à me mettre dans la peau d’un touriste venu profiter des charmes de Tel Aviv.

Lire la suite Aller-retour en Suisse

Publicités

Le village qui n’a pas le droit d’en être un depuis 30 ans

Susya 1
Susiya dans les South Hebron Hills: un mélange coloré de tentes, réservoirs d’eau et panneaux solaires ©Marcus/EAPPI/2015

L’histoire de Susiya dans les collines du Sud d’Hébron (South Hebron Hills)

Pour être exact, c’est l’histoire de deux villages qui portent tous deux le même nom. Situé dans les territoires occupés des collines du Sud d’Hébron,  Susiya est à la fois le nom d’un village palestinien établi en 1830, mais aussi d’une colonie israélienne établie en 1983.

L'élevage de moutons et l'agriculture sont les bases de la survie des populations vivants dans les douces collines du sud
L’élevage de moutons et l’agriculture sont les bases de la survie des populations vivants dans les collines du Sud ©Marcus/EAPPI/2015

L’histoire commence ainsi:

En 1982, l’armée israélienne entrait au Liban. Dans un petit village du sud de la Palestine, Nasser Nawaja vient au monde. Septième enfant de sa mère, il restera toujours son fils favori. La famille vit depuis des générations d’agriculture et de l’élevage de moutons sur cette terre aride.

Lire la suite Le village qui n’a pas le droit d’en être un depuis 30 ans

Sumud – Résistance et résilience en Palestine

SUMUD est un mot arabe qui signifie stabilité et résistance. D’une certaine façon, il exprime bien la force de nombreuses Palestiniennes et Palestiniens de résister, de rester sur leurs terres sans se laisser déplacer tout en exerçant différentes formes de résistance active.

sumud 1
Abu Sakar lors de la rencontre dans son village d’Hadidiya ©EAPPI/2015

La discussion que j’ai récemment eue avec Abu Sakar m’a fait découvrir un exemple vivant et concret de SUMUD. Nous l’avons rencontré sous sa tente à Hadidiya après un long trajet plein de soubresauts sur une route de campagne. En arrivant nous apercevons à notre grande surprise les jolies maisons de la colonie israélienne de Roi, juste derrière le village. La colonie israélienne a naturellement une autre route d’accès directe et carrossable.

Abu Sakar est un interlocuteur intéressant. Il nous fait le plaisir de partager ses riches expériences. Il commence par nous raconter l’histoire du village:

« Comme vous le voyez, je ne suis plus tout jeune. Mais je me rappelle encore bien de l’époque où je gardais les moutons ici. Lorsque mon père était enfant, il emmenait lui aussi paître les moutons sur ces prairies. Aussi loin que nous pouvons nous souvenir, nous avons toujours vécu ici. Nous avons les titres de propriété pour cette terre de l’époque ottomane. En 1967, 300 familles vivaient ici, elles étaient encore 50 en 1997 et aujourd’hui nous ne sommes plus qu’une poignée. »

Lire la suite Sumud – Résistance et résilience en Palestine