Archives du mot-clé Déplacements forcés

Susiya, ou le calme avant la tempête

P1050936
Un buisson de thym

Autour de nous, un paysage de collines arides, dont la végétation trahit les limites toutes proches du désert du Néguev, à quelques kilomètres au sud. Des buissons qui ressemblent à des grillages, des restes de fleurs sèches aux piquants agressifs, des mottes d’herbes cassantes jaunies au soleil. Et un peu partout, des nids de thym qui projettent leur puissant arôme dans l’air environnant. Ce même thym (zatar en arabe) utilisé pour le savoureux thé si sucré consommé dans toute la région. Lire la suite Susiya, ou le calme avant la tempête

Publicités

Deux femmes bédouines, une seule histoire…

Maliha a mis sa plus belle robe pour notre rencontre: elle est longue et noire avec la broderie rouge typique sur le plastron de poitrine, et une bordure argentée en bas des longues manches. Un simple voile noir recouvre sa tête, mais pas son visage avenant. Malheureusement, nous n’avons pas le droit de la prendre en photo, mais l’image de la femme digne qui est tranquillement assise en face de nous, restera encore longtemps dans nos mémoires.

Lire la suite Deux femmes bédouines, une seule histoire…

Firing Zone 918: démolitions très médiatiques…

Dans mon dernier article (Firing Zone 918: batailles juridiques), je relatais notre visite à Jinba au début de ce mois de février, et racontais le combat juridique et les destructions récentes. Au-delà de la situation très difficile de ce village, cet épisode a aussi soulevé des interrogations sur le rôle et les méthodes des médias.

Le 2 février, alors que nous roulons dans le 4×4 qui nous emmène sur une piste cahoteuse au sud de la «Firing Zone 918»(1), nous stoppons à Susiya où un groupe d’activistes de B’Tselem, de journalistes et de photographes nous attend. Une journaliste française nous a rejoints dans le 4×4. Elle déplie une petite carte, essaye de se repérer; visiblement, elle n’est jamais venue ici. Elle téléphone pour donner des nouvelles sur son avancement, essaye de rester ‘cool’.

Lire la suite Firing Zone 918: démolitions très médiatiques…

Firing Zone 918: batailles juridiques…

EAPPI Placement 2015«La médiation entre les villages de Masafer Yatta et l’armée israélienne a échoué», nous explique Hamed Qawasmeh dans son 4×4 blanc marqué UN qui nous emmène vers Jinba au sud de la «Firing Zone 918». «Alors ils ont profité du laps de temps avant la reprise du processus juridique pour créer des faits irréversibles sur le terrain». Hamed, d’habitude très calme, semble habité d’une sourde colère. Il dirige le bureau local des Nations unies à Hebron, OHCHR oPt (Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights). Il nous a téléphoné très tôt, ce 2 février 2016, pour nous annoncer que des démolitions de tentes d’habitation et d’autres structures ont commencé à 5h du matin à Jinba et aux environs, et il nous a proposé de l’accompagner dans les villages concernés.

Ce qui se passe actuellement dans cette zone au sud d’Hébron est emblématique de ce qui se passe dans toute la Cisjordanie; nous essayons rapidement de nous remémorer les faits.

SHH map
Source: OCHA OPT

Lire la suite Firing Zone 918: batailles juridiques…

El Hadidiya – une communauté de bergers dans le viseur d’Israel

Le calme relatif dans la Vallée du Jourdain que j’avais constaté au début de mon mandat est définitivement balayé. C’est notamment le cas dans la communauté d’Al Hadidiya dont les tentes et infrastructures viennent d’être réduites à néant.

Al Hadidiya est une communauté de bergers située dans le nord de la Vallée du Jourdain. Ses infrastructures ont déjà été détruites à treize reprises et toutes les structures restantes sont concernées par des ordres de démolition. Certains de ces ordres ont pu être suspendus pendant plusieurs années, mais représentaient toujours une menace. Aujourd’hui, la communauté se retrouve une nouvelle fois dans le viseur des autorités et de l’armée israéliennes.

Lire la suite El Hadidiya – une communauté de bergers dans le viseur d’Israel

E1 – la fin du rêve d’un Etat palestinien

L’équipe de Jérusalem d’EAPPI – dont une volontaire suisse fait actuellement partie – a récemment publié un article sur le blog d’EAPPI concernant les évolutions dans la zone E1. Cette zone située entre Jérusalem-Est et Jéricho subit de nombreuses destructions d’infrastructure. Si les colonies israéliennes déjà nombreuses dans cette zone s’étendent, la Cisjordanie serait définitivement coupé en deux: la fin du rêve d’un Etat palestinien:

E1 The End of the Dream for a Palestinian State/

Retrouvez d’autres articles de nos deux volontaires actuellement sur le terrain sur notre blog en allemand  :

https://unterwegsmiteappi.wordpress.com/

Une nuit interminable

Malgré les efforts de la Communauté internationale pour sauver Susiya de la démolition, nous avons vu arriver des bulldozers ce vendredi. Ils les ont parqués à la base militaire israélienne qui se situe à quelques kilomètres du village.

Transport de bulldozers ©Lorena/EAPPI/2015
Transport de bulldozers ©Lorena/EAPPI/2015

Lundi après-midi, j’étais en train de préparer mon sac pour passer la nuit à Susiya lorsqu’on nous a téléphoné pour nous mettre en garde ; des rumeurs courraient comme quoi l’armée allait arriver à l’aube du jour suivant pour entamer la démolition du village.

Lire la suite Une nuit interminable

Susiya, le petit village qui défie Israël

Je suis de retour en Palestine depuis quelques jours, sur demande d’EAPPI et de Peace Watch Switzerland. Je fais partie d’une équipe qui assure une présence constante dans le village de Susiya, qui risque d’être démoli. Susiya est une petite communauté de bergers et d’agriculteurs, soit environ 350 personnes établies dans les collines du Sud d’Hébron.

Actuellement, un réel danger plane sur la communauté. Toutes les habitations de Susiya ainsi que 42 structures, parmi lesquelles l’école du village, le centre culturel, le cabinet médical et les panneaux solaires financés par des agences de coopération Internationale, risquent d’être démolies. Le 4 mai 2015, après une bataille qui a traîné sur plusieurs années, la Cour suprême d’Israël a donné à l’armée et à l’Administration civile (l’organisme israélien qui gère la zone C de Cisjordanie, soit le 60% du territoire) l’autorisation de détruire le village.

Lire la suite Susiya, le petit village qui défie Israël

Le village qui n’a pas le droit d’en être un depuis 30 ans

Susya 1
Susiya dans les South Hebron Hills: un mélange coloré de tentes, réservoirs d’eau et panneaux solaires ©Marcus/EAPPI/2015

L’histoire de Susiya dans les collines du Sud d’Hébron (South Hebron Hills)

Pour être exact, c’est l’histoire de deux villages qui portent tous deux le même nom. Situé dans les territoires occupés des collines du Sud d’Hébron,  Susiya est à la fois le nom d’un village palestinien établi en 1830, mais aussi d’une colonie israélienne établie en 1983.

L'élevage de moutons et l'agriculture sont les bases de la survie des populations vivants dans les douces collines du sud
L’élevage de moutons et l’agriculture sont les bases de la survie des populations vivants dans les collines du Sud ©Marcus/EAPPI/2015

L’histoire commence ainsi:

En 1982, l’armée israélienne entrait au Liban. Dans un petit village du sud de la Palestine, Nasser Nawaja vient au monde. Septième enfant de sa mère, il restera toujours son fils favori. La famille vit depuis des générations d’agriculture et de l’élevage de moutons sur cette terre aride.

Lire la suite Le village qui n’a pas le droit d’en être un depuis 30 ans

Sud de la Cisjordanie

Bethléem, Hébron et les South Hebron Hills (SHH) sont situés dans le Sud de la Cisjordanie. Dans cette région, l’expansion des colonies illégales israéliennes pose des problèmes particuliers aux Palestinien-nes vivant dans le sud de la Cisjordanie. Les problèmes d’accès à la terre pour les agriculteurs et les bergers, la démolition de maisons et d’infrastructures, les déplacements forcés de familles, la confiscation de terres et la violence des colons sont quelques-unes des problématiques liées à l’extension de ces colonies. Les incursions militaires et les raids à des fins d’arrestation sont un des autres problèmes majeurs.

Hébron a été divisée en deux dans le cadre du Protocole d’Hébron. Depuis, la partie abritant les colonies israéliennes, au centre même de le vieille ville, est sous contrôle israélien. Cette situation est synonyme de fortes limitations pour la population palestinienne et des attaques ont lieu quotidiennement contre les Palestiniens vivant à proximité immédiate des colonies. L’une des priorités de l‘équipe d’EAPPI, est l’accès à l’éducation. Elle accompagne notamment de jeunes enfants afin de leur permettre de traverser les checkpoints militaires et de limiter le harcèlement qu’ils subissent de la part des colons et de leurs enfants.

La construction du mur et l’extension des colonies israéliennes sur les terres des villages avoisinnants ceinturent aujourd’hui pratiquement Bethléem, la coupant notamment de Jérusalem, située à quelques kilomètres. La ville abrite par ailleurs trois importants camps de réfugiés. L’équipe d’EAPPI assure une présence aux checkpoints, accompagne des habitant-e-s des villages environnants lors d’actions non-violentes contre les destructions d’habitations par l’armée israélienne ou contre le mur israélien et accompagne des écoliers à travers les checkpoints.

La région des South Hebron Hills est quasiment entièrement contrôlée par Israël (Zone C). On y trouve notamment de nombreuses zones militaires. Cette situation limite fortement la liberté de mouvement et les droits d’utilisation du sol de la population palestinienne. Régulièrement, l’armée israélienne détruit des habitations, des citernes et même des tentes. La population est également sans défense face aux attaques violentes de colons. L’équipe d’EAPPI offre une présence et documente les cas lors de destructions d’habitations et d’attaques de colons, parfois en collaboration avec des organisations israéliennes pour la paix ou le UNOHCR.

140122_Mauer_Bethlehem (3)_mitEAs
L’équipe EAPPI de Bethléhem longe le mur pour se rendre auprès d’une famille dont la maison est cernée par la construction ©EAPPI/2014

Lire la suite Sud de la Cisjordanie